jour 1

mars 2nd, 2010

“Toute justification des actions, qu’elles soient méprisables ou excellentes, est toujours un nouveau rêve qui laisse le vide devant soi.
La foi est aussi variable que la raison ou le rêve.
La “responsabilité” de celui qui se compromet n’est pas plus grande que la responsabilité de celui qui ne se compromet pas.
J’agis selon mes intérêts et cela ne me rend pas lâche mais ne fait pas non plus de moi un héros.
Mes “intérêts” ne justifient ni ne discréditent rien.
Mes “raisons” ne sont ni meilleures ni pires que les raisons des autres.
La cruauté m’horrifie, mais ce n’est pas pour cela, ni en elle-même, qu’elle est meilleure ou pire que la bonté.
Ce qui est dit aujourd’hui, pour moi ou pour les autres, n’est pas valable demain.
Mourir n’est pas meilleur que vivre ou que n’être pas né, mais ce n’est pas pire non plus.
J’ai découvert, non par enseignement mais par expérience et méditation, qu’il n’y a pas de sens dans la vie si celle-ci se termine à la mort”.
Michel

Question de ADCE
Qu’est-ce qui meurt ?

Commentaire (épuré et résumé) de “Patrick”
“On connaissait le relativisme culturel, Voici maintenant le relativisme absolu. Si l’auteur de ce texte est un tch’aniste, je cours dans l’autre sens: je sais je sais , il n’y a pas de sens”.

Réponse d’ADCE
Nous avons bien reçu votre commentaire, nous le transmettrons dans son intégralité.

Commentaires fermés.

méditation bouddhisme tchan chan ou Xi-tch'an – ADCE | Autre site : traditiontchan.eu
Copyright © ADCE - Association Du Chan Europe. All rights reserved.