Enseignement à distance

Les bienfaits de la pratique Tch’an

Toute personne acceptant de pratiquer les exercices de l’enseignement Tch’an a pour objectif, à la fin de sa formation, d’avoir atteint l’état d’éveil et être en mesure de faire perdurer cet état jusqu’à la libération. Ces exercices, nuancés certes, sont peu nombreux et leur exécution demande peu de temps. Grâce aux programmes personnels élaborés compte tenu des réponses aux questionnaires, leur durée et leur fréquence sont en étroit rapport avec les loisirs de l’adepte. Précisons encore que ce dernier peut lui-même juger jour après jour des progrès accomplis. Si le but essentiel de l’enseignement Tch’an est l’éveil afin de devenir un humain “libéré”, si nous ne doutons pas du résultat, certains l’atteignent plus rapidement et plus facilement que d’autres. Il n’en demeure pas moins que l’enseignement Tch’an, apporte à tout individu qui le pratique un bienfaisant développement parapsychologique et spirituel.

Le but ultime du Xi-Tchan

Selon lʼenseignement Tchʼan, seul compte la libération, mais pour y parvenir, il faut dʼabord connaître lʼéveil.

Qu’est-ce que l’éveil ?

Lʼéveil est un état (et une certitude) dʼêtre, totalement subjectif et incommunicable.
Lʼéveil peut survenir à nʼimporte quel moment de votre pratique, y compris dès les premiers exercices du premier dossier.
En effet, contrairement à ce que certains pensent, lʼenseignement Tchʼan nʼest progressif que pour présenter à plusieurs reprises et de manière chaque fois plus insistante, les conditions de lʼéveil.

Eveil et libération

Si au matin vous secouez une personne pour la tirer du sommeil, vous ne savez pas à lʼavance combien de fois il faudra la secouer. Elle peut réagir au premier contact, ou quelques minutes après. Elle peut aussi se rendormir …
Vous comprenez pourquoi lʼintérêt nʼest pas … dʼarriver le plus vite possible au dossier 10 ! Mais plutôt dʼépuiser à chaque dossier les possibilités de lʼéveil.
Cʼest dans cet esprit et cette perspective que nous vous proposons de nous suivre sur une période qui vous sera personnelle. Et pour cela à partir de dix dossiers.
Dans ces dossiers, des exercices vous sont proposés, destinés à provoquer lʼéveil. Et cela dès le premier exercice.
Lorsque l’adepte s’éveille, il lui reste le choix de conserver l’état d’éveil et c’est la libération, ou de se rendormir dans l’illusion de l’égo.

A propos des dix dossiers

Les textes qui accompagnent les programmes personnalisés ne sont destinés quʼà vous informer dʼune certaine manière de penser que partagent bon nombre de tchʼanistes de lʼécole de lʼOuest.
Ces textes ne sont pas une référence obséquieuse aux écrits canoniques, taoïstes ou bouddhistes. Nous les respectons, nous ne les vénérons pas.
La transmission de lʼéveil se réalise, selon le Tchʼan, au delà des écritures. Ces dernières peuvent même devenir un obstacle. Et nous nʼhésitons pas lorsque cela nous parait nécessaire, à les bousculer afin de court-circuiter les associations mentales ou les créations intellectuelles qui enferment les cherchants et les empêchent dʼatteindre lʼéveil, lequel est toujours fulgurant.
Ce que nous vous proposons surtout, au-delà des textes, c’est un suivi personnalisé.

A quoi faut-il s’attendre ?

Aucune attente !
Lʼattente entrave lʼéveil.
Vous devez être simplement disponible, au présent qui s’appelle la Vie, et pratiquer les exercices.
Et si besoin, vous confier à vos instructeurs qui sont à votre écoute et qui ne sont jamais intrusifs dans votre intimité.

Merci de votre attention.
Ci-joint le questionnaire, si vous souhaitez donner suite.

Paix, Bienveillance et Compassion dans votre vie.

Basile

A télécharger :

Comment s’organise l’enseignement du tch’an ?

Documentation-Tchan-ADCE1

Et le premier questionnaire que l’adepte doit renvoyer à l’ADCE

questionnaire-1

méditation bouddhisme tchan chan ou Xi-tch'an – ADCE | Autre site : traditiontchan.eu
Copyright © ADCE - Association Du Chan Europe. All rights reserved.